Raging Blues de Vincent Paronnaud, Lyonnel Mathieu et Stéphane Roche

Animation, 6′, France, 2003, Je Suis Bien Content

Synopsis : Dans les années trente, à la période de Noël, un projet immobilier est proposé avec succès au maire d’une grande ville. Dans les rues, une femme, la main tendue, cherche à subvenir aux besoins de son fils.

Portrait au vitriol de l’american way of life des années 30, « Raging Blues » met en perspective le gouffre conséquent entre les desiderata des populations aisées en termes de confort de vie et les aspirations simples des pauvres, victimes amères d’un système sans pitié qui leur assène un soi-disant progrès industriel, mais qui se trouve être vecteur d’encore plus de violence et de misère.

Film d’animation âpre, au graphisme épuré et au style proche d’une signalétique de brochure d’entreprise, comme pour mieux dénoncer le système avec ses propres outils, « Raging Blues » est le premier court en animation de Winshluss (Vincent Paronnaud) qui a continué depuis de creuser des thématiques subversives, notamment dans le petit bijou « Il Était une fois l’Huile ».

Julien Savès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *