Regards Libres de Romain Delange

Documentaire, 11′, 2005, France, Les Films du Cygne

Synopsis : Des enfants observent, critiquent et commentent un tableau.

Dans ce documentaire, Romain Delange filme des enfants à tour de rôle. Ceux-ci commentent un tableau. Encore emplis de leur spontanéité enfantine, ils n’ont pas leur langue dans leur poche et laissent aller les mots. Le spectateur, lui, ne voit que l’arrière de la toile en amorce du cadre. Ce dispositif très simple donne libre cours à l’imagination du spectateur qui se laisse porter par les différentes interprétations que les enfants font de ce tableau. En donnant la parole à des enfants, Romain Delange réalise un film très fort sur l’enfance et sa liberté de penser, encore affranchie de tous préjugés ainsi que sur l’art et ses multiples possibilités de réception.

Zoé Libault

3 thoughts on “Regards Libres de Romain Delange”

  1. Les regards d’enfants sur une toile qu’on ne voit pas, et les paroles qui viennent, quelquefois un peu forcées (les yeux se froncent quand la maitresse interroge, on ne sait pas , mais il faut dire quelque chose), quelquefois libres et amusés: alors ça part dans l’imagination, on peut tout voir, tout imaginer: être un oiseau au dessus de la terre, voyager entre le néant et la paradis, rêver de toiles africaines, … Est-ce que le peintre est un enfant qui fait des taches ou est-il célèbre comme picasso et expose-t-il au Louvre? Nous aussi , on commence à imaginer ce tableau, à partir des mots des enfants, et puis vient la révélation . Joli film optimiste et joyeux sur l’imagination enfantine, merci à Zoé pour cette découverte!

  2. Quel dommage! Regards libres proposé pour seulement 48 secondes minuscules alors qu’en le trouvant dans la vidéothèque on s’attendrait évidemment à pouvoir le regarder en entier… Un bug ?

  3. Bonjour,

    Nul bug à cet endroit 😉 Le film (de la semaine) n’est plus visible en ligne, il a été retiré par la prod’. Nous déclassons donc le film de notre vidéothèque, il rejoint de ce pas nos critiques. Eh oui, 48′, c’est peu pour se faire une idée d’un film, même court. En espérant que le film réapparaisse un jour sur la Toile…

    En attendant, nous vous invitons à reprendre votre balade parmi nos courts en ligne, peut-être y trouverez d’autres films plaisants et entiers ?

    Bonne journée..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *