La Femme à Cordes de Vladimir Mavounia-Kouka

Animation, 15’, 2010, France, Caïmans Productions

Synopsis : Sébastien, jeune homme d’une vingtaine d’années, entre dans un petit théâtre sur les conseils d’un inconnu. L’homme l’invite à regarder son show. Ce dernier s’amuse à malmener une femme devant un parterre médusé. Sébastien s’interpose, sans connaître les règles du jeu.

Sur une musique envoûtante de Rone, « La Femme à cordes » de Vladimir Mavounia-Kouka (« À Feu », « La Bête »), nous invite à plonger dans un monde intriguant, obsessionnel et sensuel. Un univers de faux-semblants, repu de symboles, dans lequel le jeu, l’amour et la douleur se retrouvent étroitement liés par des « fils » inextricables. Le film séduit d’autant plus par l’usage virtuose des techniques de la rotoscopie, avec lequel Vladimir donne vie à ses visions fantastiques, en retouchant avec minutie des images réelles. C’est un conte sombre et d’une grande beauté, qui explore les rapports de domination et de possession, une sorte de variation moderne du réalisme poétique cher à Marcel Carné.

Julien Savès

2 réflexions au sujet de « La Femme à Cordes de Vladimir Mavounia-Kouka »

  1. Hello Djian,

    Ce n’est ni nous ni vous.. Lorsque nous avons publié cette actu, le film était bien en ligne. Le réalisateur a vraisemblablement souhaité y ajouter un mot de passe afin d’en limiter l’accès. Nous ne pouvons rien faire : les films appartiennent à leurs auteurs (heureusement) et nous ne sommes pas automatiquement prévenus si ils décident de les retirer de la Toile ou de les protéger. Voici le lien d’un extrait, pour compenser : http://www.youtube.com/watch?v=IB7sP9nsnhs.

    Et sinon ? Nous vous invitons à vous rendre sur notre vidéothèque en ligne (http://www.formatcourt.com/category/videotheque/) régulièrement alimentée de nouveaux & d’anciens films.

    Bonne ballade & bons films,
    Katia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *