A Lost and Found Box of Human Sensation de Martin Wallner et Stefan Leuchtenberg

« Demain, dès l’aube »

Reparti du chaleureux Festival lillois avec le Prix du Jury Jeune BTS audiovisuel, « A Lost and Found Box of Human Sensation » des Allemands Martin Wallner et Stefan Leuchtenberg anime avec pudeur et ingéniosité le thème du deuil.

Tristesse et dévouement d’un père désœuvré par la perte de son enfant chérie marquent le célèbre poème « Demain dès l’aube » du grand Victor. Comme pour faire « écho/verso » à la poésie d’Hugo, l’animation de Wallner et Leuchtenberg explore les pensées sombres et les sensations fragiles d’un jeune homme qui vient de perdre son père, emporté par un cancer.

Comment vivre la mort ? Comment affronter le vide immense et envahissant qui remplit le monde de celui qui reste? Comment accepter l’arbitraire de la maladie ? Comment surmonter le départ d’un proche ? Autant d’interrogations auxquelles nul n’a de réponse idéale, adéquate, faite sur mesure. Et pourtant, avec charme et délicatesse, le tandem de réalisateurs arrive à saisir et à comprendre la complexité du deuil sans jamais s’enliser dans les sables mouvants d’un pathos mielleux.

Multi-primé dans les différents festivals où il a été sélectionné, « A Lost and Found Box of Human Sensation » est lui-même une boîte à surprises animée dans lequel Thanatos perd petit à petit de son pouvoir face à un Eros à l’intensité lumineuse, aux envies inévitables, aux désirs qui font qu’il est possible de poursuivre le chemin même démembré, même décharné car la vie continue à insuffler sa force dans chaque petit moment passé, présent et futur.

Savoureusement narré par Ian Mckellen et Joseph Fiennes, le film ouvre les portes du jardin des âmes mortes. Un petit voyage à travers le temps et l’espace pour une odyssée qui s’aventure avec aisance et esprit dans l’abîme chaotique et poétique des sentiments humains.

Marie Bergeret

Consultez la fiche technique du film

5 réflexions sur “ A Lost and Found Box of Human Sensation de Martin Wallner et Stefan Leuchtenberg ”

  1. Bonjour, j’ai adoré ce court métrage que j’ai vu a Henri Langlois cette semaine, et je voudrais savoir quelle est la chanson qu’il chante quand il est dans la voiture ? :) Car elle me reste dans la tete c’est fou ^^

    Merci a vous.

  2. Merci Marie, mais j’ai déja cherché sur ce site, mais je ne trouve pas le nom de la chanson pour la réécouter…
    Dylost, tu as completement raison :)

    Merci a vous.

  3. Hello,

    Bonne intuition : le film a remporté hier le Grand Prix du Jury à Poitiers.

    Il semble que ce soit Martin, un des deux réas, qui a écrit les chansons (celle de la voiture s’appelle « Driving song »). Pas de trace sur Youtube ou autre.

    Ces deux garçons ont une adresse mail pro, au cas où : info@dancing-squirrel.com.

    Katia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *