Archives par mot-clé : Festival de Clermont-Ferrand

Sébastien Betbeder : « Le court, une bouée d’air pour tenter des choses »

Sébastien Betbeder : « Le court, une bouée d’air pour tenter des choses »

Après avoir été sélectionné au Festival de Clermont-Ferrand 2020, Jusqu’à l’os fait partie des films présélectionnés aux César 2021. Le court-métrage de Sébastien Betbeder est inspiré de l’histoire vraie de Nicolas Belvalette aka Usé, musicien amiennais devenu candidat du Parti sans cible pour dénoncer la fermeture de son local.

William Laboury : « On ne peut pas prévoir ce qu’on va ressentir devant un personnage qu’on n’a pas filmé, il faut rester ouvert »

William Laboury : « On ne peut pas prévoir ce qu’on va ressentir devant un personnage qu’on n’a pas filmé, il faut rester ouvert »

Après avoir été sélectionné au TIFF et au dernier Festival de Clermont-Ferrand, Yandere fait partie des courts-métrages présélectionnés aux César 2021. Le court-métrage de William Laboury raconte le parcours de Maïko, la petite amie holographique de Tommy qui va voir ce dernier la quitter pour une fille bien réelle.

David de Zach Woods

David de Zach Woods

Il y a maintenant un mois se clôturait l’édition 2020 du festival de Cannes, l’occasion idéale de découvrir David, un court métrage réalisé par l’Américain Zach Woods. Sélectionné en compétition officielle du festival et retenu aussi en compétition internationale au prochain Festival de Clermont-Ferrand, David est le tout premier court métrage réalisé par Zach Woods, connu notamment pour ses rôles dans diverses séries comiques à succès comme The Office ou encore Silicon Valley.

Clermont-Ferrand, la sélection nationale 2021

Clermont-Ferrand, la sélection nationale 2021

51 films sélectionnés sur 1921 films inscrits. Voici le nombre de films retenus en compétition nationale à Clermont-Ferrand cette année. Après avoir annoncé les 26 titres de sa sélection Labo il y a quelques jours, le festival qui aura lieu du 29 janvier au 6 février a publié sa liste de films dits nationaux. 9 films co-produits font partie de ce listing très resserré. Dernière sélection : l’internationale, annoncée bientôt aussi.

Festival de Clermont-Ferrand 2021, la sélection Labo

Festival de Clermont-Ferrand 2021, la sélection Labo

Le prochain Festival de Clermont-Ferrand, prévu du 29 janvier au 6 février 2021, s’intéresse cette année à une version épurée et hybride, axée principalement autour des 3 compétitions classiques (nationale, internationale, labo). Il planche actuellement sur une version physique épurée (détails sur le site internet de la manifestation) ainsi qu’un volet virtuel (accessible via un pass proposé à la vente mi-janvier). Les  rétrospectives consacrées à la danse et à Taïwan sont repoussées à 2022 et 2023.

Festival de Clermont-Ferrand 2020, retour sur la compétition Labo

Festival de Clermont-Ferrand 2020, retour sur la compétition Labo

Samedi 8 février 2020, le palmarès du 42ème Festival du Court-Métrage de Clermont-Ferrand a été rendu public, l’occasion de dresser un état des lieux de la production internationale. Pour cette nouvelle édition, nous avons choisi d’orienter nos regards vers la compétition Labo, censée regrouper à elle seule les œuvres les plus audacieuses et les plus étonnantes, toutes ces pépites un peu trop rebelles incapables de rentrer dans la moindre case.

Joël Curtz : « Je vois le cinéma comme une somme de compétences, un assemblage de pièces que j’ai appris à manier »

Joël Curtz : « Je vois le cinéma comme une somme de compétences, un assemblage de pièces que j’ai appris à manier »

Déjà montré à Rotterdam, Une chance unique a fait sa première nationale à Clermont-Ferrand. Inspiré d’une nouvelle d’Erwan Desplanques, la première fiction du cinéaste et plasticien Joël Curtz raconte la rencontre douce-amère de Lazare et de deux jeunes auto-stoppeuses.

Petite Anatomie de L’Image de Olivier Smolders

Petite Anatomie de L’Image de Olivier Smolders

Les secrets intérieurs du corps humain sont tabous pour nombre de civilisations. La révélation de notre horlogerie interne est trop souvent synonyme de souffrance et de mort. Le tabou, pourtant, fut enfreint. Médecins, scientifiques, artistes et curieux, pour des raisons plus ou moins sérieuses, révélèrent, siècles après siècles, ce que la morale désirait invisible.

Aurélie Reinhorn : « J’aime que ce ne soit pas si simple pour le spectateur de statuer sur ce qu’il est en train de vivre »

Aurélie Reinhorn : « J’aime que ce ne soit pas si simple pour le spectateur de statuer sur ce qu’il est en train de vivre »

Dans son deuxième court-métrage, Raout Pacha, qui vient de remporter le Prix Canal + et le Prix du rire « Fernand Raynaud » à Clermont-Ferrand, la comédienne de formation Aurélie Reinhorn nous invite à repenser la notion de travail aux côtés de trois personnages aussi fantasques qu’attachants, empêtrés dans des travaux d’intérêt général.

Bérangère Mc Neese. Vivre tout ce qu’il y a à vivre

Bérangère Mc Neese. Vivre tout ce qu’il y a à vivre

Actrice et réalisatrice, Bérangère McNesse est habituée des caméras depuis son enfance. Il y a une semaine, elle a remporté en Belgique le Magritte du meilleur court-métrage pour Matriochkas, un très beau film porté par le trio formé par Héloïse Volle, Victoire du Bois et Guillaume Duhesme. Film qu’elle présente en ce moment au Festival de Clermont-Ferrand, sélectionné en compétition internationale. À l’occasion de cet entretien, elle aborde la surprise de la composition, l’auto-production, les plans de carrière et la confiance des réalisateurs de courts.