Séance spéciale Le Jour le plus court, vendredi 19 décembre 2014 !

Cinématographies locales et étrangères, films sélectionnés et/ou primés en festival, films d’étudiants, moyens-métrages, regards plus confidentiels et cinéma de patrimoine composent nos projections mensuelles au Studio des Ursulines (Paris, 5ème). Notre prochaine séance (en entrée libre !), organisée le vendredi 19 décembre à 20h30, s’inscrit dans le cadre du Jour le plus court mis en place par le CNC.

« L’Amour existe » de Maurice Pialat, « Balloonland » de Ub Iwerks, « Planet Z » de Momoko Seto (Berlin 2011), « Mort d’une ombre » de Tom Van Avermaet (nominé pour l’Oscar du meilleur court métrage de fiction 2013), …  : pas moins de 8 films éclectiques et incontournables, réalisés entre 1916 et 2014, seront projetés sur grand écran, ce soir-là.

La projection sera suivie d’une rencontre avec l’équipe de « Journée d’appel » de Basile Doganis (sélectionné à Clermont-Ferrand 2015) et d’un échange (sous réserve) avec le réalisateur multiprimé Jean-Gabriel Périot dont nous présenterons deux films emblématiques de son travail, « Eût-elle été criminelle » et « 200 000 fantômes ».

Programmation

L’Amour existe de Maurice Pialat. Documentaire, 20’, 1960, Les Films du Jeudi. Prix Louis-Delluc 1960, Prix Louis Lumière 1961, Lion Saint-Marc à la Mostra de Venise 1961

l-amour-existe-maurice-pialat

Synopsis : La banlieue. Son passé, ses habitants, leurs vies. La grisaille. Grisaille de l’aurore et du crépuscule. Regard nostalgique et désespéré, empreint d’amertume, sur un univers clos…

Article associé : le reportage Festival Partie(s) de campagne

Mort d’une ombre de Tom Van Avermaet. Fiction, 20’, 2012, France, Belgique, Polichinelle Productions, Perspective Films. Nominé pour l’Oscar du meilleur court métrage de fiction 2013, Grand prix du court métrage au Festival international du film fantastique de Gérardmer 2013

Synopsis : Nathan est mort. Son ombre est prisonnière d’un étrange collectionneur qui lui a donné une seconde chance : sa vie contre 10 000 ombres capturées. C’est l’amour qui le guide, car son but est de revoir la femme dont il est tombé amoureux. Nathan a déjà capturé 9999 ombres…

Les Gosses de la Butte de Henri Desfontaines. Documentaire, 3’51”, 1916, France

Les-Gosses-de-la-Butte-Henri-Desfontaines

Synopsis : À Montmartre, pendant la première guerre mondiale, des enfants jouent à la guerre. Les petits gavroches attaquent une concierge, rue Caulaincourt à l’aide d’armes de leur fabrication. Des fillettes déguisées en infirmières les soignent. Ce petit reportage très fictionnalisé se finit par l’évocation des problèmes des enfants du front (essai de masques à gaz).

200 000 fantômes de Jean-Gabriel Périot. Documentaire, 10’, 2007, Envie de Tempête Productions. Lutin du meilleur montage 2008, Prix du meilleur documentaire au Festival de cinéma indépendant de Barcelone 2007. En présence du réalisateur (sous réserve)

200000-fantomes-periot

Synopsis : Hiroshima 1914-2006

Articles associés : la critique du film, l’interview de Jean-Gabriel Périot

Balloonland de Ub Iwerks. Animation, 6’42’’, 1935, États-Unis, Celebrity Pictures

land

Synopsis : Dans les nuages existe un monde merveilleux et coloré dont les habitants sont des ballons. Ils s’uniront pour livrer bataille à leur sinistre ennemi, l’homme pelote d’épingle.

Journée d’appel de Basile Doganis. Fiction, 21’26’’, 2014, France, Kazak Productions. En compétition au Festival Tous Courts d’Aix-en-Provence 2014 & au Festival de Clermont-Ferrand 2015.  En présence de l’équipe

Journée d'appel 1.jpg

Synopsis : Une bande de jeunes de la Cité des Pyramides (Evry) passent leur journée d’appel à la caserne de Versailles. L’un deux, Chris, arrive trop tard à la caserne, mais Momo, son compagnon d’infortune, le persuade de passer la journée au Château de Versailles.

Planet Z de Momoko Seto. Animation, 9’30’’, 2011, France, Sacrebleu Productions. Sélectionné au Festival de Berlin 2011 & au Festival Animatou 2012 (Suisse)

Synopsis : Quelque part…la PLANET Z La végétation commence à s’installer sur la planète, et tous semble vivre en harmonie. Mais un champignon gluant …

Article associé : la critique du film

Eût-elle été criminelle de Jean-Gabriel Périot. Documentaire, 9’30’’, 2006, Envie de Tempête Productions. Grand prix au Festival du film de Tampere 2006 (Finlande), Grand prix international au Festival du film d’Odense 2006 (Danemark). En présence du réalisateur (sous réserve)

eut-ell-ete-criminelle-periot

Synopsis : France, été 1944. Les femmes accusées d’avoir entretenu des relations avec des soldats allemands durant la guerre sont publiquement châtiées…

Articles associés : la critique du film, l’interview de Jean-Gabriel Périot

Infos pratiques

– Horaire : Vendredi 19 décembre 2014 : 20h30. Accueil : 20h
– Durée de la séance : 100’
– Studio des Ursulines : 10 Rue des Ursulines, 75005 Paris
– Accès : RER B Luxembourg (sortie rue de l’Abbé de l’Épée), Bus 21, 27 (Feuillantines), 38 ou 82 (Auguste Comte), 84 ou 89 (Panthéon). Métro le plus proche : Ligne 7, arrêt Censier Daubenton (mais apprêtez-vous à marcher un peu…)
Entrée libre dans la limite des places disponibles !
Réservations vivement recommandées : soireesformatcourt@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *